Le Moniteur des pharmacies n° 3170 du 25/03/2017
 

Stratégies

Comparatif

CHLOÉ DEVIS 

Le paiement sans contact représente 10 % des paiements de proximité et 500   000 commerçants en sont déjà équipés. A l’automne prochain, le plafond actuel de 20 euros passera à 30 euros. Comment s’équiper ? Zoom sur quatre solutions du marché.

Le succès du paiement sans contact repose sur un certain nombre d’avantages. La rapidité, d’abord, puisque le paiement s’effectue d’un simple geste au-dessus du terminal. Résultat : moins d’attente en caisse et plus d’attention à consacrer au client. Les contraintes, erreurs et risques liés à la manipulation d’espèces sont également supprimés. Enfin, l’image du point de vente y gagne en modernité. Côté sécurité, le code confidentiel, le cryptogramme visuel, l’identité du détenteur de la carte ou l'historique des opérations ne peuvent pas être interceptés. En cas de vol, le consommateur a droit au remboursement intégral des éventuelles transactions frauduleuses et les commerçants bénéficient également de garanties sur les opérations réalisées. Pour pouvoir effectuer un paiement sans contact, la carte du client et le terminal de paiement du commerçant doivent être équipés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !