Le Moniteur des pharmacies n° 3170 du 25/03/2017
 

SUBSTITUTION

Temps Forts

Enquête

MAGALI CLAUSENER 

Le développement du marché du générique en France accuse un retard par rapport à celui des autres pays européens. Chez nos voisins, ce marché se porte plus que bien. Pourquoi cette différence ? Quels leviers ont-ils choisis pour développer l’utilisation des génériques ?

La relative réticence des Français et des médecins vis-à-vis du médicament générique n’est pas la seule explication au faible développement de ce marché dans l’Hexagone. Il s’agirait plutôt d’une conséquence de la politique menée jusqu’alors par les pouvoirs publics. Pour Erick Roche, président du Gemme, l’association des laboratoires de génériques, cette défiance provient du fait que tous les acteurs — génériqueurs, médecins, patients — n’ont pas été associés, dès le départ, à la politique du générique. En outre, depuis l’origine, son développement repose essentiellement sur la substitution par les pharmaciens. Malgré la mise en place d’une rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) et l’obligation de prescrire en dénomination commune internationale (DCI), les médecins peinent à changer leurs habitudes. Quant aux patients, malgré le dispositif de « tiers-payant contre génériques », ils sont assurés ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de réduire vos stocks de tubes de doses et granules d’homéopathie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK