Signes religieux à l’officine : non, sous une condition - Le Moniteur des Pharmacies n° 3169 du 18/03/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3169 du 18/03/2017
 

Temps Forts

Ouverture

Le 14 mars, la Cour de justice de l’Union européenne a retenu que l’interdiction par l’employeur de porter un foulard islamique ou tout autre signe d’appartenance politique ou religieuse est possible, à condition que l’interdiction soit justifiée par un objectif légitime. A l’officine, cet objectif peut être l’exercice de la mission de service public qui lui est confiée ou la poursuite d’une politique commerciale de neutralité. Le titulaire doit inscrire cette interdiction dans le contrat de travail ou le règlement intérieur, et la mettre en œuvre de façon identique pour tous les salariés de l’entreprise.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !