Procoralan - Le Moniteur des Pharmacies n° 3168 du 11/03/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3168 du 11/03/2017
 

Expertise

Médicaments à délivrance particulière

Auteur(s) :

ANNE DROUADAINE, DOCTEUR EN PHARMACIE

Indication Réduisant uniquement la fréquence cardiaque, l’ ivabradine est indiquée chez l’adulte, dans le traitement symptomatique de l’angor stable chronique et de l’insuffisance cardiaque chronique.  Dispensation Prescription initiale annuelle réservée aux spécialistes en cardiologie. Renouvellement non restreint.

FACE AU PATIENT

Comment prendre Procoralan ?

Dans le traitement de l’angor stable chronique, la posologie initiale ne doit pas dépasser 5 mg d’ivabradine, 2 fois par jour, chez les patients de moins de 75 ans. Après 3 à 4 semaines, en cas de persistance des symptômes, de bonne tolérance et si la fréquence cardiaque de repos reste supérieure à 60 battements par minute, la posologie peut être augmentée, sans dépasser la dose de 7,5 mg, 2 fois par jour.

Dans le traitement de l’insuffisance cardiaque chronique, la posologie initiale recommandée est de 5 mg d’ivabradine, 2 fois par jour. Après 2 semaines de traitement, la dose peut être augmentée à 7,5 mg, 2 fois par jour, si la fréquence cardiaque de repos reste au-dessus de 60 bpm de façon stable.

En cas de fréquence cardiaque de repos inférieure à 50 bpm ou en cas de symptômes liés à une bradycardie (sensations vertigineuses, fatigue ou hypotension), la dose doit être diminuée.

Les comprimés doivent être ingérés en 2 prises quotidiennes, matin et soir au cours des repas.

Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une méthode de contraception efficace.

Que faire en cas d’oubli ?

Prendre la dose suivante au moment habituel, sans la doubler.

L’ESSENTIEL DE LA NOTICE

Contre-indications

Fréquence cardiaque de repos inférieure à 70 battements par minute avant le traitement.

Choc cardiogénique.

Infarctus aigu du myocarde.

Hypotension sévère (< 90/50 mmHg).

Insuffisance hépatique sévère.

Maladie du sinus.

Bloc sino-auriculaire.

Insuffisance cardiaque instable ou aiguë.

Patient pacemaker-dépendant (fréquence cardiaque exclusivement imposée par le pacemaker).

Angor instable.

Bloc auriculoventriculaire du 3e degré.

Interactions médicamenteuses

Association contre-indiquée aux inhibiteurs puissants et modérés du cytochrome P450 3A4 (antifongiques azolés, macrolides, inhibiteurs de protéases, vérapamil, diltiazem). La prise de jus de pamplemousse doit donc être évitée.

Association déconseillée avec les médicaments allongeant l’intervalle QT. §

FICHE TECHNIQUE

Ivabradine, comprimés pelliculés, liste I, 43,05 €, remb. SS à 65 % (non remboursé dans l’angor en association aux bêta-bloquants)
5 mg, boîte de 56, AMM : 34009 371 676 2 8
7,5 mg, boîte de 56, AMM : 34009 371 679 1 8
Les laboratoires Servier : 01 55 72 60 00
Les prix sont mentionnés hors honoraires de dispensation.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !