Le Moniteur des pharmacies n° 3168 du 11/03/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Le 2 mars, lors de la deuxième séance de négociation conventionnelle, l’Assurance maladie a exprimé la nécessité de maintenir des officines fragiles via une aide ciblée. Les partenaires conventionnels devront répondre à trois questions : Quelles officines ? Quelles modalités d’accompagnement ? Et quels impacts conventionnels ? L’intervention de l’Assurance maladie existe déjà pour les médecins sous la forme d’aides financières.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que la dispensation de chimiothérapies orales requiert une rémunération spécifique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK