Le Moniteur des pharmacies n° 3167 du 04/03/2017
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole


« Cela devient compliqué : ne pas négliger la compétence et l'empathie envers ces malades à équiper même à domicile ( les DU d’orthopédie et de MAD sont de bons atouts ) et tout cela bénévolement car la concurrence s'annonce féroce… . » « Que nous autorise la loi ? Depuis le début des années 1990, date de création de ces « prestataires », quelles possibilités nous ont été données pour accompagner nos patients ? Que des sanctions. Quelles propositions ont été accompagnées d'actes ou de décisions ? Aucune. La profession dans sa rigidité a raté le virage. Quand on n'avance pas, on recule. Et le réveil ressemble a une gueule de bois (…).» Actualité publiée le 27 février 2017 sur  lemoniteurdespharmacies.fr

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK