Le Moniteur des pharmacies n° 3165 du 26/02/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

YOLANDE GAUTHIER 


réponse Le contact avec des tentacules de méduses déclenche une sensation de brûlure intense, suivie de lésions urticariennes. Les filaments restants ne doivent pas être retirés à main nue. Utiliser des gants, une pince à épiler ou, à défaut, après avoir saupoudré les lésions de sable pour faciliter le retrait, un bout de papier ou de carton. Rincer longuement les lésions à l’eau de mer chaude ou au sérum physiologique chaud, sans frotter pour éviter le relargage de venin. Eviter l’eau douce hypotonique qui risque de faire éclater les cellules urticantes. Désinfecter les lésions. Le traitement sera ensuite symptomatique : antalgiques, antihistaminiques. Les antibiotiques sont prescrits en cas de surinfection, les corticoïdes locaux en cas de lésions chroniques. Sources : Lavenir B., ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK