Place à l’AMM de Truvada dans la PrEP - Le Moniteur des Pharmacies n° 3165 du 26/02/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3165 du 26/02/2017
 
VIH

Expertise

Ouverture

Auteur(s) : ANNE DROUADAINE 

L’ANSM a annoncé lundi 20 février la fin de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) de Truvada dans la prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP) à compter du 28 février 2017. Cette mesure fait suite à l’extension de l’AMM de Truvada dans cette indication. La prise en charge sera maintenue au titre du relais de la RTU jusqu’à ce que la Commission de la transparence rende son avis. Ainsi Truvada, dans le cadre de la PrEP, doit être initialement prescrit par un médecin spécialiste hospitalier et/ou exerçant en CeGIDD (centre gratuit d’information, de dépistage et diagnostic des infections par le VIH, les hépatites virales et les IST). Le renouvellement peut être assuré par un médecin généraliste dans la limite de un an.

L’ANSM souligne également que Truvada n’est pas efficace à 100 % dans la prévention de l’acquisition du VIH et qu’il doit être utilisé dans le cadre d’une stratégie globale de prévention diversifiée de la transmission du virus, comprenant notamment l’usage de préservatifs.

Des documents de réduction des risques sont mis à disposition des professionnels de santé et des patients : brochures informatives, carte de rappel des prises du médicament et des rendez-vous, etc. Ces documents peuvent être téléchargés sur le site de l’ANSM, sur le site truvadaprep.fr (à compter du 1er mars) ou directement auprès du service d’information médicale du laboratoire Gilead.

L’ANSM est revenue sur deux principaux risques liés à l’utilisation de Truvada : celui de la toxicité rénale liée au ténofovir disoproxil fumarate et celui de la séroconversion sous traitement pouvant être associée à l’apparition de mutations de résistance du VIH. Par conséquent, un suivi régulier s’impose avant et durant le traitement incluant une surveillance de la fonction rénale et une sérologie VIH. Au comptoir, ne pas hésiter à s’enquérir de la réalisation effective du suivi.§

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !