Le Moniteur des pharmacies n° 3164 du 19/02/2017
 

ENTRETIEN

Temps Forts

Interview

PROPOS RECUEILLIS PAR LOAN TRANTHIMY ET MAGALI CLAUSENER  - PHOTOS : KAVEH NAAMANI 

Honoraires pour toutes les ordonnances, rémunération minimale pour les dispensations inférieures à un certain montant, nouvelles missions pour le pharmacien dont l’ouverture du DMP… A quelques jours de l’ouverture des négociations avec les syndicats le 22 février pour la prochaine convention nationale pharmaceutique, Nicolas Revel, directeur général de l’Assurance maladie, précise ses intentions.

Cinq ans après la convention qui a introduit les honoraires de dispensation, l’économie officinale n’est pas brillante et la fermeture des officines s’accélère. Comment expliquez-vous cette situation ? Nicolas Revel :L’économie officinale n’est plus portée par des hausses de revenus de l’ordre de 7 %, comme ce fut le cas dans les années 2000. Un tel rythme n’était ni sain ni soutenable. Nous avons dû réaliser depuis un effort nécessaire pour ramener le poste médicaments en France à ce qui se pratique ailleurs en Europe. Notre politique de régulation agit sur les prix mais aussi sur la juste prescription, et va s’inscrire dans la durée. Pour éviter à l’officine d’en subir les contrecoups, le virage amorcé en 2015 avec la création des honoraires ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Votre grossiste-répartiteur vous donne-t-il satisfaction ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK