Le Moniteur des pharmacies n° 3163 du 12/02/2017
 

MON ENGAGEMENT

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS  PAR MAGALI CLAUSENER 


Installé depuis 2007 dans le quartier Saint-Leu à Amiens (Somme), Gilles Tranchant a vu son exercice se modifier ces derniers mois. « Lorsque j’ai acheté l’officine – 120 m² de surface pour les patients avec un espace de confidentialité, deux pharmaciens adjoints à temps partiel et trois préparatrices -, j’y ai vu un potentiel de développement de par son emplacement, en face de la cathédrale et ses spécialités, la phytothérapie et l’aromathérapie. Le quartier est à la fois dynamique, populaire et touristique avec notamment beaucoup de visiteurs australiens. J’ai donc une clientèle d’habitués qui vient pour la phytothérapie, de proximité, mais aussi de passage avec les étudiants et les touristes », explique le titulaire. Pour autant, la situation devient désormais difficile à vivre : « ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !