Le Moniteur des pharmacies n° 3163 du 12/02/2017
 

TRIBUNE

Vous avez la parole

CLAUDE LE PEN, PROFESSEUR DE SCIENCES ÉCONOMIQUES À L’UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE ET CONSULTANT POUR IMS HEALTH


Bien malin qui aurait pu prévoir la place des complémentaires santé dans le débat présidentiel. A partir de la proposition du candidat François Fillon de leur confier le monopole du remboursement du « petit risque », toute une gamme de projets a vu le jour, allant jusqu’à leur nationalisation pure et simple dans un système national de santé à la française couvrant 100 % des soins. Mais ces propositions ne sont pas réalistes. La distinction entre gros risque et petit risque n’est pas très opératoire – les professionnels de la santé le savent bien – car le risque est par essence évolutif dans sa gravité, incertain dans sa mesure, variable d’un individu à l’autre. Quant à la « sécurité sociale universelle », prenant tout en charge à 100 %, elle ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !