Contre l’infection par le VIH-1 - Le Moniteur des Pharmacies n° 3163 du 12/02/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3163 du 12/02/2017
 
GENVOYA

Expertise

Nouveaux médicaments

Auteur(s) : ANNE DROUADAINE 

La présence de ténofovir alafénamide, moins toxique pour les reins et les os, permet l’utilisation de la trithérapie Genvoya chez les patients âgés atteints du VIH-1, insuffisants rénaux modérés ou hépatiques légers à modérés.

INDICATION

Genvoya est indiqué chez l’adulte et l’adolescent (âgé de 12 ans et plus, pesant au moins 35 kg) infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 dépourvu de toute mutation provoquant une résistance aux inhibiteurs de l’intégrase, à l’emtricitabine ou au ténofovir. Il peut être utilisé sans adaptation de dose chez le patient insuffisant rénal modéré ou hépatique léger ou modéré.

MODE D’ACTION

Genvoya comprend 4 principes actifs dont 3 molécules actives sur le VIH : l’elvitégravir, inhibiteur de l’intégrase, l’emtricitabine, inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse et le ténofovir alafénamide (TAF), inhibiteur nucléotidique de la transcriptase inverse. La 4e molécule, le cobicistat, est un booster de l’elvitégravir et n’a pas d’effet direct sur le VIH.

POSOLOGIE

La dose recommandée est de un comprimé une fois par jour avec de la nourriture. Le comprimé pelliculé ne doit pas être croqué, écrasé ou coupé.

En cas de vomissement dans l’heure suivant la prise de Genvoya, prendre un autre comprimé.

CONTRE-INDICATIONS

Hypersensibilité aux substances actives ou à l’un des excipients (présence de lactose).

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

Lors de la grossesse, Genvoya ne doit être utilisé que si les bénéfices potentiels du traitement sont supérieurs aux risques potentiels pour le fœtus.

L’allaitement est déconseillé afin d’éviter la transmission du virus au nourrisson.

Les femmes en âge de procréer doivent utiliser un contraceptif hormonal contenant au moins 30 µg d’éthinylestradiol et le norgestimate comme progestatif, ou une autre méthode de contraception fiable.

EFFETS INDÉSIRABLES

L’effet indésirable le plus fréquemment rapporté est l’apparition de nausées. Genvoya occasionne fréquemment des céphalées, des sensations vertigineuses, des rêves anormaux, un rash, de la fatigue, des troubles gastro-intestinaux (diarrhées, vomissements, douleurs, flatulences).

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

Genvoya ne doit pas être administré avec d’autres médicaments antirétroviraux ou des traitements de l’infection par le VHB (ténofovir disoproxil, lamivudine, adéfovir dipivoxil).

Les médicaments induisant le CYP3A (rifampicine, carbamazépine, phénytoïne, millepertuis…) sont contre-indiqués en raison du risque de diminution des concentrations plasmatiques de l’elvitégravir et du cobicistat et d’une réduction de l’effet thérapeutique.

Le cobicistat est un substrat du CYP3A mais aussi un puissant inhibiteur de ce dernier. Par conséquent, la coadministration de Genvoya avec des médicaments principalement métabolisés par le CYP3A (dérivés de l’ergot, simvastatine, midazolam, amiodarone, pimozide, alfuzosine, sildénafil utilisé dans l’hypertension artérielle pulmonaire) est contre-indiquée en raison du risque d’effets indésirables graves. §

FICHE TECHNIQUE

Elvitégravir 150 mg, cobicistat 150 mg, emtricitabine 200 mg, ténofovir alafénamide 10 mg
Comprimé pelliculé vert en forme de bâtonnet, flacon de 30, remb. SS à 100 %, 882,16 €, AMM : 34009 300 377 3 7
Gilead Sciences : 01 46 09 41 00
Les prix sont mentionnés hors honoraires de dispensation

L’AVIS DE LA HAS


• Service médical rendu important

• Pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V)

• Population cible estimée à 13 000 patients

DÉLIVRANCE


• Liste I

• Prescription initiale hospitalière annuelle

• Renouvellement non restreint

DITES-LE AU PATIENT

- En cas d’oubli, le patient peut prendre une dose s’il s’en aperçoit dans les 18 heures. Au delà de 18 heures, ne pas prendre la dose oubliée et poursuivre son traitement normalement.
- En cas de prise d’antiacide (comme de l’hydroxyde d’aluminium ou de magnésium) ou de complément multivitaminé, le prendre au moins 4 heures avant ou au moins 4 heures après Genvoya.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !