Le Moniteur des pharmacies n° 3162 du 05/02/2017
 

Vous avez la parole

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS POUZAUD 

Considérez-vous qu’une revalorisation de la marge des grossistes-répartiteurs est justifiée ?

OUI Entre les grossistes et les officinaux, les sorts de ces deux professions ont toujours été assez liés. Les répartiteurs subissent comme nous l’impact des baisses de prix sur leur marge et ce n’est pas sans conséquence sur nos conditions commerciales et sur les services de livraison. Je m’entends bien avec mon grossiste mais il a refusé de mettre en place un service supplémentaire de livraison pour les dépannages car cela coûte trop cher. Tous autant qu’on est, on s’adapte à une situation d’économie contrainte. La revalorisation de la marge des grossistes est justifiée. Mais si nos partenaires obtiennent quelque chose, ce sera d’abord pour combler leurs déficits et mieux rémunérer leurs actionnaires.Céline Coquet, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (Rhône) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Votre grossiste-répartiteur vous donne-t-il satisfaction ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK