Le Moniteur des pharmacies n° 3161 du 29/01/2017
 

SPÉCIAL

Cahiers Formation du Moniteur

Ordonnance

Anne-Charlotte Navarro


EDITO Plus de 900 décès par an en France dus à la survenue d’un asthme aigu grave, près de 62 000 séjours hospitaliers (source : InVS, 2014). L’asthme reste potentiellement grave et invalidant. Pour aider les patients à mieux contrôler leur maladie, les pharmaciens disposent, depuis 2014, d’un dispositif structuré et rémunéré : l’entretien pharmaceutique. L’engouement des pharmaciens pour ce dispositif est encore modeste. Sûrement beaucoup d’entre vous se demandent s’il est vraiment pertinent d’y investir du temps et de l’énergie… La réponse est assurément : « oui ! ». Pourquoi ? D’abord pour vos patients. Deux millions d’asthmatiques sont concernés par le dispositif et seulement 13 % sont observants (source : IMS Health, 2014). Ensuite, les entretiens pharmaceutiques sont l’occasion, pour le pharmacien, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK