Corner optique Une nouvelle offre «   clés en main   » - Le Moniteur des Pharmacies n° 3160 du 22/01/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3160 du 22/01/2017
 

Services

Les indispensables

Auteur(s) : MATTHIEU VANDENDRIESSCHE 

Le flux de clientèle en officine intéresse les fournisseurs de corner d’optique : 72 % des Français s’y rendent au moins une fois par moi, rappelle la société WebOptician, lancée en 2014 avec son concept Zoom+. Près de 50 000 € sont à investir pour faire appel à ses services : étude de la zone de chalandise, recrutement et formation continue de l’opticien, installation du corner, négociations avec les fournisseurs (Rodenstock pour les verres), mise à disposition d’un stock de 600 montures… Le coût reviendra à moins de 1 000 € par mois sur la durée d’engagement contractuelle de 7 ans.

En pratique, l’opticien est salarié de l’officine, de préférence à temps complet (36 000 € annuels chargés), estiment les initiateurs du concept, venus du groupe verrier français Essilor. « L’offre se destine aux officines axées sur le conseil, recevant plus de 200 clients par jour et pouvant intégrer notre corner sur 10 à 12 m2 », expliquent-ils. Le taux moyen de marge brute de l’activité est de 60 %. Le panier moyen en optique se situe entre 450 et 470 €. Mais en pharmacie, il serait de 20 à 25 % en deçà, compte tenu de l’offre tarifaire compétitive de Zoom+ (par exemple : 49,99 € pour une monture et deux verres progressifs). Une vingtaine d’officines seraient actuellement partantes pour s’équiper.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !