Le Moniteur des pharmacies n° 3159 du 15/01/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Une première en France. Un classement des facultés de médecine qui ont pris des mesures pour limiter les liens d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique a été réalisé par l’association Formindep (collectif en faveur d’une formation et d’une information médicale indépendante) et publié dans la revue PLOS ONE. En fonction de critères (cadeaux, honoraires, politique en matière de déclaration), les résultats obtenus sont mauvais. Seulement 9 facultés sur 37 ont pris des initiatives. La meilleure note revient à Lyon Est, seule université à avoir pris des mesures strictes comme le refus de la taxe d’apprentissage.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vos patients vous sollicitent-ils déjà pour être vaccinés avec Moderna plutôt qu'avec AstraZeneca ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK