Le Moniteur des pharmacies n° 3159 du 15/01/2017
 

PRESCRIPTION DÉMATÉRIALISÉE

Temps Forts

Focus

JEAN-LUC DECAESTECKER 


Depuis le 1er janvier 2017, les patients belges doivent présenter aux pharmaciens une copie papier de la prescription électronique de leur médecin. Cette copie ou « preuve de prescription électronique » imprimée par le prescripteur permet aux pharmaciens d’accéder à la prescription effective située dans un serveur sécurisé (e-HealthBox), en scannant le code-barres qui figure sur le document. Outre ce code-barres, figurent sur ce document les noms des médicaments, la posologie à suivre et la durée du traitement. En 2018, cette preuve papier est appelée à disparaître progressivement dès lors que la lecture par code-barres sera remplacée par la lecture de la carte d’identité électronique (carte eID) pour télécharger les prescriptions. Quels sont les avantages de cette ordonnance électronique ? Garantie de lisibilité totale des ordonnances, contrôle automatique des contre-indications, absence d’erreurs sur ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vos patients vous demandent-ils des autotests supervisés ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !