- Le Moniteur des Pharmacies n° 3159 du 15/01/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3159 du 15/01/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

Auteur(s) : ANNE DROUADAINE 

réponse Non, l’hydroxyzine (Atarax) et la spiramycine contenue dans Birodogyl sont deux substances susceptibles de provoquer des torsades de pointes. L’utilisation de deux torsadogènes est contre-indiquée en règle générale. Seules quelques substances, en raison de leur caractère incontournable, font exception et sont seulement déconseillées avec les autres torsadogènes. Il s’agit de la méthadone, l’hydroxychloroquine, les antiparasitaires et neuroleptiques. L’hydroxyzine, le citalopram, l’escitalopram, la dompéridone et la pipéraquine ne sont pas concernés et sont contre-indiqués avec tous les torsadogènes. L’association d’Atarax et de Birodogyl par voie orale n’est donc pas possible.

Source : Thésaurus des interactions médicamenteuses de l’ANSM, septembre   2016.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !