L’officine sourit aux dentifrices - Le Moniteur des Pharmacies n° 3158 du 08/01/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3158 du 08/01/2017
 
BUCCODENTAIRE

Auteur(s) : CHLOÉ DEVIS 

Sur des produits particulièrement concurrencés par la grande distribution, les officines peuvent tirer leur épingle du jeu. C’est le cas du marché des dentifrices qui a progressé de plus de 2   % entre octobre   2015 et 2016.

Sur un marché du dentifrice accaparé à 80 % par la GMS, l’officine ne démérite pas et, à fin octobre 2016, enregistre une poussée de 2,1 % de son chiffre d’affaires en cumul annuel mobile pour s’établir à près de 94,4 millions d’euros. En volume, le marché reste stable à 17 millions d’unités écoulées sur la même période. Ce sont les produits répondant à une attente de soin qui emportent la mise en pharmacie. Les acteurs du circuit officinal résistent en multipliant les innovations et les lancements promotionnels de lots.

Toujours en tête avec 41 % des ventes en valeur, le segment de la protection des gencives est aussi le plus dynamique avec une progression de 2,2 % selon des chiffres fournis par GSK. Parodontax revendique sa contribution à la croissance de ce marché avec une hausse de 18 % de son chiffre d’affaires. Chez Pierre Fabre Oral Care, la pâte gingivale Arthrodont est le dentifrice le plus vendu en officine tous segments confondus, au sein d’une gamme en croissance de 1,5 % en valeur à fin août.

Des produits ciblés sur le conseil officinal

En deuxième position avec 20 % de parts de marché, la protection des caries, très concurrencée par la GMS, se replie après avoir connu une forte évolution. Pierre Fabre Oral Care a contre-attaqué cette année avec la mise sur le marché d’une nouvelle formule d’Elgydium Protection Caries qui utilise les propriétés du siliglycol pour renforcer la fixation du fluor sur l’émail dentaire. « Depuis juin, nous avons doublé notre part de marché sur le segment pour atteindre 5   % à fin septembre », souligne Arnaud Montaigut, chef de produits France (gammes Arthrodont & Elgydium).

Le troisième segment, celui de la sensibilité dentaire, avec 17 % de parts de marché, doit aussi compter avec les appétits de la GMS. Deuxième acteur derrière Elmex (Colgate), Sensodyne (GSK), marque distribuée via les deux canaux, a reformulé en 2015 la référence Répare et Protège, tout en bénéficiant de l’essor (+ 6,5 % en valeur) de Sensodyne Rapide.

Quant au segment « enfant », dont la part de marché s’établit à 11 %, il demeure une valeur sûre sans toutefois progresser. « Aux yeux des parents, la pharmacie reste synonyme de sécurité et d’efficacité des produits », note Arnaud Montaigut. La dimension « plaisir » n’en est pas pour autant oubliée : ainsi Gum (Sunstar) a lancé deux nouveaux goûts, « fraise » et « tutti frutti », destinés aux 7-12 ans, tandis qu’Elgydium a enrichi sa gamme en 2016 d’une version bubble pour les juniors.

Sur le segment de la blancheur, très porteur en GMS, certaines marques tirent encore leur épingle du jeu en officine, comme Original White chez Gum (Sunstar) qui évolue de presque 9 % en valeur à fin juin 2016 notamment grâce à une offre de lots. Gum repart également à l’offensive sur le dentifrice multi-usages avec Activital, une formule qui combine un système antiplaque breveté, des actifs de grenade et de gingembre, lancée en septembre. La marque focalisera ses efforts sur le soutien de cette référence. De son côté, GSK entend continuer à développer le potentiel de la sensibilité et des gencives à travers de nouveaux lancements : « Sur ces deux indications, il n’y a encore qu’une faible proportion des personnes souffrantes qui se traitent », justifie le laboratoire. Au sein de Pierre Fabre Oral Care, « la priorité est de couvrir les segments sur lesquels nous sommes encore absents avec une approche tournée vers le conseil officinal ». §

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !