épisode 18 Lola avale la pilule - Le Moniteur des Pharmacies n° 3158 du 08/01/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3158 du 08/01/2017
 
UNE ANNÉE DANS LA VIE DE MADAME MARTIN

Expertise

Feuilleton

Auteur(s) : ANNE DROUADAINE 

La fille de Madame Martin, Lola, 17 ans, a eu sa première relation sexuelle. C’est l’heure des premières contraceptions !

30 décembre 2016

- Lola au téléphone avec sa cousine Pauline, 20 ans : Dis Pauline, t’as déjà pris la pilule du lendemain ?

- Oui, pourquoi ?

- Je ne sais pas trop, je crois que je vais en avoir besoin…

- Ah oui ? Raconte !

- C’est avec Adrien à l’anniversaire de Claire, hier soir. Il n’avait pas de préservatif, et voilà, quoi… Mais je ne sais pas s’il faut une ordonnance. Et puis, si c’est cher…

- Non Lola, c’est gratuit parce que tu es mineure. Et tu n’as pas non plus besoin d’ordonnance. Mais il faut la prendre tout de suite.

- Ah bon ? C’est pas 3 jours après ?

- Mais non ! C’est 3 jours MAXIMUM après. Il y en a une que tu peux prendre jusqu’à 5 jours, mais le mieux, c’est tout de suite ! Redescends de ton nuage, va à la pharmacie et rappelle-moi.

Deux heures plus tard :

- Pauline : Alors tu l’as prise ?

- Lola : Oui, oui, en sortant de la pharmacie. Le pharmacien m’a donné Norlevo et m’a dit qu’il fallait la prendre le plus tôt possible, idéalement dans les 12 heures après. Ça va je suis encore dans les temps. J’espère que ça va fonctionner.

- Le pharmacien ne t’a pas trop fait la morale ?

- Non, ce n’était pas dans ma pharmacie habituelle, mais il était sympa. Il m’a dit que si je vomissais dans les 3 heures, il fallait en reprendre une. Et que j’aurais peut-être de petits saignements. En revanche, il m’a un peu inquiété sur le risque d’infections sexuelles. Il m’a dit tellement de trucs que… heureusement qu’il m’a donné des brochures récapitulatives.

Bah, dans le feu de l’action, je n’ai pas pensé à tout ça. Et puis Adrien aussi, c’était la première fois. Mais maintenant, je m’en rends compte, j’ai vraiment fait n’importe quoi.

- C’est clair ! Tu te vois annoncer à tes parents que tu es enceinte ?

- Je vais en parler à Adrien pour faire un test. Et puis je vais aller voir le médecin pour avoir la pilule.

- Mais tes parents ! Ils ne vont pas te faire une crise ?

- Le pharmacien m’a expliqué que la pilule est délivrée gratuitement et de façon anonyme. Il me faut juste une ordonnance, prescrite gratuitement et anonymement par le médecin. Mes parents, je les mettrai au courant plus tard.

5 janvier 2017 à la pharmacie

- Mme Dorvault : Bonjour Lola.

- Lola : Bonjour. On peut faire vite car je ne veux pas croiser ma mère !

- Je vois. Viens, on va passer dans l’espace de confidentialité. J’ai quelques informations à te donner.

- D’accord.

- Alors, le médecin t’a prescrit Leeloo, une pilule minidosée dite de 2e génération. Elle contient de l’éthinylestradiol et du lévonorgestrel. Tu dois commencer à la prendre le premier jour des règles.

- C’est la semaine prochaine.

- D’accord. Mais utilise des préservatifs d’ici-là. Tu prendras la pilule chaque jour à la même heure, si besoin avec un peu d’eau. L’idéal est que tu associes cette prise à un geste du quotidien. Tu dois prendre un comprimé chaque jour pendant 21 jours consécutifs. Puis tu ne prends rien pendant 7 jours. Durant la période d’interruption, tu saigneras vers le 2e ou 3e jour.

- Et je reprends la pilule quand ?

- Tu n’attends pas la fin des saignements. La période d’interruption entre 2 plaquettes est de 7 jours puis tu enchaînes avec la plaquette suivante.

- Ok. Je la prendrai le soir. Je vais la ranger dans mon portefeuille, je l’aurai toujours sur moi et je programmerai une alarme. Mais si j’oublie quand même de la prendre ?

- Si tu la prends avec un retard de moins de 12 heures, l’efficacité contraceptive n’est pas réduite.

Au-delà de 12 heures, l’efficacité contraceptive peut ne plus être garantie. Ensuite cela dépend de la semaine pendant laquelle le comprimé est oublié. Il peut être nécessaire d’utiliser un préservatif pendant 7 jours. Tiens voilà une carte mémo qui récapitule la conduite à tenir.

- Bon, je n’oublierai pas. Au fait, vous avez besoin de la carte Vitale ? Car je préférerais que mes parents ne soient pas au courant.

- Non, non. La délivrance est anonyme. Et je ne dirai rien à ta mère, ne t’inquiète pas. Au revoir.

- Merci.

Mme Dorvault au comptoir

- Que je ne me trompe pas pour la facturation surtout ! On a déjà eu un rappel car on avait utilisé le numéro d’identifiant anonyme pour la contraception d’urgence : 2 55 55 55 CCC* 041 XX. Pour la contraception anonyme adressée aux mineures, je renseigne la date de naissance de Lola, le NIR spécifique : 2 55 55 55 CCC* 042 XX et le code d’exonération EXO 3. Je pourrais faire une procédure qualité à ce sujet, je vais en parler au titulaires. 

Nous remercions le D r Brice Le Taillandier pour son aimable relecture. Sources : Délivrance de la contraception, ameli.fr ; fiche bon usage du médicament de la HAS «   Contraceptifs oraux œtroprogestatifs : préférez les “pilules” de 1 re et 2 e génération   », novembre   2012 ; fiche Mémo de la HAS « Contraception chez l’adolescente   », janvier   2015 ; brochure «   La contraception d’urgence   », Assurance maladie et Cespharm (disponible auprès du Cespharm).

À RETENIR


• La contraception d’urgence (lévonorgestrel-Norlevo, ulipristal-Ellaone) peut être délivrée gratuitement et de manière anonyme sans prescription médicale obligatoire, aux jeunes filles mineures.

• Lors de la délivrance, il est possible d’aborder le sujet de la contraception régulière en précisant qu’une délivrance gratuite et anonyme (sur ordonnance) est possible.

• Il est primordial d’informer la patiente sur la prévention des infections sexuellement transmissibles.

• Remettre en même temps que la pilule, la brochure « La contraception d’urgence » réalisée par l’Assurance maladie et le Cespharm.

• Les contraceptifs œtroprogestatifs oraux recommandés en première intention sont ceux de deuxième génération (avec lévonorgestrel contenant moins de 50 µg d’éthinylestradiol).

• Lors d’une primodélivrance, s’assurer de la bonne compréhension du traitement et vérifier que la conduite à tenir en cas d’oubli est intégrée.

A commander auprès du Cespharm.

A commander auprès du Cespharm.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !