Editeurs de logiciels : la collecte des données mise en cause - Le Moniteur des Pharmacies n° 3158 du 08/01/2017 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des pharmacies n° 3158 du 08/01/2017
 

Temps Forts

Ouverture

Une réunion où seront représentés pharmaciens, éditeurs de logiciels d’officine, ministère de la Santé et CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) doit se tenir prochainement, au sujet des données de santé détenues par les pharmacies. C’est l’Union nationale des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) qui met ce dossier sur la table et en fait l’annonce le 22 décembre. « Nous n’acceptons pas que les éditeurs de logiciel s’arrogent le droit d’utiliser les données de santé qui appartiennent aux pharmaciens sans les tenir au courant. Que font-ils de ces données ? A qui les revendent-ils ?   », s’interroge l’UDGPO qui cible, en particulier, l’éditeur de logiciels Winpharma. Ce dernier réfute ces accusations. «   Notre intervention se limite uniquement au plan technique, pour extraire certaines données, les anonymiser et les confier au tiers avec lequel le pharmacien a conclu le contrat. Contrairement au choix de certains des principaux éditeurs informatiques du marché, il n’y a pas dans nos contrats de licence de clause nous permettant d’exploiter ou de céder les données de la pharmacie à des tiers   », indique Winpharma.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !