Le Moniteur des Pharmacies n° 3153 du 03/12/2016
 

CHARGES

L’annuel 2016

ÉCONOMIE

François Pouzaud

En réponse à la dégradation de l’économie de l’officine, la majorité des titulaires adoptent une attitude défensive en gérant leur entreprise par les charges. Cette maîtrise ne suffit cependant pas à préserver les résultats.


Avec la baisse généralisée de l’activité, l’évolution des charges d’exploitation de l’officine devient problématique, car leur poids (rapporté au CA HT) s’alourdit significativement. Les plus touchées sont les petites officines et les pharmacies qui dévissent en termes de CA. « Le ratio de frais de personnel n’a jamais été aussi élevé depuis 2004 », relève Philippe Becker, directeur du département Pharmacie de Fiducial dans ses moyennes professionnelles 2015. Ils représentent 10,70 % du CA HT contre 10,34 % en 2014. Ils sont moindres dans les officines rurales (10,16 % du CA HT). A l’inverse, les pharmacies de centre-ville et de centre commercial ont les taux les plus élevés (respectivement 10,93 % et 11,96 % du CA HT). La logique est donc respectée, sachant qu’en milieu urbain et dans les centres commerciaux, les plages horaires sont plus larges, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous beaucoup contre la grippe cette année ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !