Le Moniteur des pharmacies n° 3149 du 03/11/2016
 

VOS RÉACTIONS

Vous avez la parole


« Quand j'ai fait mon service militaire, le militaire (je ne me rappelle plus son grade) nous a dit : la seule fois où le service des armées a fait des économies, c'est lorsque le général du service de santé avait été un pharmacien. Les médecins français veulent bloquer toute évolution qui leur permettrait aussi de soulager leur activité alors que près de la moitié est en burn-out. C'est qu'ils le veulent bien. Il faudra que l'Inspection des médecins vérifient la bonne chaîne du froid. Décidément, il y a pénurie de médecins, ils ne font plus tout bien, et ils veulent encore en faire plus (…).  » «Pour les pharmaciens : Qui finance la formation ? ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Le signalement des violences intrafamiliales via les pharmacies est-il une bonne mesure ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK