Le Moniteur des pharmacies n° 3145 du 06/10/2016
 

Services

Les indispensables

LAURENT LEFORT 


Un tiers des titulaires vont partir à la retraite dans les 10 ans qui viennent. Pour prendre le relais et s’installer, un apport minimal de 20 % est le plus souvent exigé par les banques. Face à ce constat, le grossiste-répartiteur OCP met en place des solutions de financement additionnelles. Le principe repose sur un cautionnement par OCP du prêt consenti par le pharmacien auprès d’établissements bancaires partenaires. Le répartiteur n’intervient ni sur le prêt lui-même, ni sur le capital de l’officine. Son initiative se décline en trois niveaux : • Initio permet l’accompagnement des futurs titulaires dans le montage et la réalisation de leur projet d’installation. OCP se porte caution d’un prêt complémentaire in fine de 5 ans dans la limite de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !