Le Moniteur des pharmacies n° 3142 du 10/09/2016
 

Temps Forts

Instantanés


Dans la lettre d’orientation envoyée le 17 août au Comité économique des produits de santé (CEPS), les ministres (Santé et Economie) confirment que les génériques et les biosimilaires seront un levier important d’économies. Pour les médicaments génériques, la doctrine doit évoluer vers la mise en place de niveaux de décotes plus importants qu’aujourd’hui (60 % pour les génériques actuellement par rapport au prix fabricant hors taxes du princeps). Pour les biosimilaires, le CEPS devra publier une nouvelle doctrine de fixation et d’évolution des prix conciliant maintien d’attractivité du marché français et économies.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Un paiement au fil de l’eau (à l’acte) sera-t-il suffisant pour vous donner envie de faire des entretiens et des bilans de médication ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK