Le Moniteur des Pharmacies n° 3133 du 18/06/2016
 

Temps forts

Anne-Charlotte Navarro


Le décret du 7 juin 2016 publié au Journal officiel du 9 juin précise la procédure à suivre pour qu’une maladie psychique soit reconnue comme d’origine professionnelle. Désormais, l’assuré doit envoyer sa demande de reconnaissance à l’Assurance maladie qui a 3 mois à compter de l’envoi du dossier complet pour statuer sur l’origine de la pathologie. Par ailleurs, le comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP) chargé d’étudier les dossiers sera composé d’un médecin psychiatre, ce qui n’était pas le cas auparavant.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Seriez-vous favorable à une interdiction pure et simple du libre accès pour l’automédication en pharmacie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK