Le Moniteur des Pharmacies n° 3128 du 14/05/2016
 

Édito

Matthieu Vandendriessche


Ils sont titulaires, tous installés dans les Pays-de-la-Loire. Leurs pratiques et conditions d’exercice ont été passées au crible pour donner lieu à un rapport de l’Observatoire régional de la santé paru en mars dernier. Leur expérience et opinion personnelles ne seraient-elles pas le parfait miroir d’une vision collective ?Premier point encourageant, ces titulaires estiment en majorité que les différentes évolutions de leurs pratiques sont susceptibles d’améliorer la perception qu’ont les autres professionnels de santé – et plus encore les patients – du rôle du pharmacien d’officine. Ils ont ainsi une vision très positive des entretiens pharmaceutiques, avec bien sûr beaucoup plus de réserve sur leur rémunération. Trois quarts de ces officinaux considèrent que feus les TROD angine et grippe s’inscrivent bien dans leurs missions. Et la réalisation de glycémies capillaires encore plus (90 %). ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !