Le bras de fer continue avec l’Assurance maladie - Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016
 
PRIMES DES MÉDECINS LIBÉRAUX

Temps forts

FOCUS

Auteur(s) : Serge Benaderette

Les négociations en cours de la future convention médicale s’attachent à rendre plus pertinents les indicateurs qui conditionnent le versement, par les caisses d’assurance maladie, des rémunérations sur objectif de santé publique (ROSP) aux médecins libéraux pour le suivi des maladies chroniques, l’efficience dans les prescriptions, la prévention et l’organisation du cabinet. Parmi les pistes avancées par la CNAMTS, les arrêts de travail en ligne standardisés et l’introduction du « malus » en cas de résultats insuffisants sur les indicateurs du volet prescription et prévention ont été récusés par les syndicats. « Cela est contraire à une démarche qualité », souligne Jean-Paul Ortiz (CSMF). D’autres pistes visent des prescriptions dans le Répertoire des génériques parmi des classes thérapeutiques « suffisamment prescrites », qui s’ajouteraient aux 5 déjà suivies (antibiotiques, IPP, statines, antihypertenseurs, antidépresseurs). Sont alors envisagés, entre autres, les traitements de la goutte, de l’incontinence urinaire, les biosimilaires de l’insuline glargine qui font miroiter des économies. « Réfléchissons à améliorer l’efficience, avec prudence, à condition que les médecins n’y perdent pas », convient Jean-Paul Ortiz, qui veut en faire un dispositif médicalisé sans mettre en danger les autres acteurs de la prise en charge du patient. La CNAMTS propose aussi d’introduire un indicateur sur l’iatrogénie chez les personnes âgées. Seront par exemple concerné les patients ayant plus de 2 psychotropes prescrits et les ordonnances à plus de 10 molécules. Pour Jean-Paul Hamon (FMF), mieux vaut consacrer le budget de la ROSP de 404 millions d’euros au financement d’un forfait structure (secrétariat, logistique), déchargeant le médecin de la bureaucratie.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !