La DGCCRF épingle la pratique des remises - Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3127 du 07/05/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

Auteur(s) : Anne-Charlotte Navarro

Lors d’un contrôle effectué en 2014 sur 179 établissements contrôlés (158 officines, 6 laboratoires pharmaceutiques, 4 grossistes-répartiteurs et 11 régies publicitaires), la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mis en évidence de nombreuses infractions sur les pratiques commerciales des laboratoires consenties aux pharmacies. A commencer par des dépassements importants du plafond de remises de 2,5 % du PFHT et des transgressions des règles pour les remises accordées sur les médicaments princeps à prescription médicale facultative. Concernant les médicaments génériques, le rehaussement du plafond à 40 % du PFHT a eu pour conséquence une augmentation des remises sur factures, le plus souvent jusqu’au niveau maximal autorisé par la réglementation, indique la DGCCRF. Quant au rôle d’intermédiaire joué par les grossistes-répartiteurs, l’organisme estime que la rémunération qui leur est versée en contrepartie des prestations effectuées pour le compte de laboratoires génériques est « parfois disproportionnée » ou « ne correspond à aucun service effectif rendu ».

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !