Qui doit s’aligner ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3126 du 30/04/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3126 du 30/04/2016
 

Édito

Auteur(s) : Laurent Lefort

Les bonnes pratiques envisagées dans les deux projets d’arrêtés relatifs à la vente en ligne de médicaments créent un régime discriminatoire par rapport aux conditions exigées pour la vente au comptoir. » Autrement dit, pour l’Autorité de la concurrence, qui s’est exprimée mardi 26 avril sur le sujet, il faudrait niveler par le bas le niveau d’exigence requis sur la Toile par le ministère de la Santé. C’est une façon comme une autre d’apporter une réponse à une question essentielle puisque d’ordre qualitatif. Mais ce n’est en aucun cas « la » solution irréfutable. On peut aussi, sur le sujet, raisonner à l’inverse de l’Autorité, et se battre pour augmenter le niveau d’exigence requis… pendant la relation de conseil « humanisée ». Comme par exemple formaliser par écrit l’intervention pharmaceutique oralisée. Seulement voilà, c’est bien beau d’inciter toujours et encore au dépassement professionnel, à l’amélioration du service pharmaceutique rendu, il arrive un moment où il faut récompenser – ou, en langage financier plus compréhensible par Bercy, monétiser – les efforts à leur juste valeur. On line ou off line, on en reviendra décidément toujours à vouloir remplir son panier.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !