Le Moniteur des Pharmacies n° 3123 du 09/04/2016
 

Temps forts

INSTANTANÉS

Anne-Charlotte Navarro


Les Académies de médecine, pharmacie et vétérinaire ainsi que les trois Ordres professionnels ont signé un manifeste commun contre le trafic international de médicaments falsifiés. Cette lutte doit passer par une politique de répression, avec une extension de Medicrime (convention qui criminalise la fabrication et la distribution des médicaments falsifiés), des plans d’action des organisations internationales en charge de la santé publique, ainsi qu’une prévention des trafics par un « accès facilité ». Deux « démarches prioritaires » sont avancées : un « prix de vente adapté » aux pays vulnérables et la mise en place d’une « couverture sanitaire » des populations.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

D’une manière générale, vous sentez-vous bien formé ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK