Noeud en 8 - Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016
 

Éditorial

Auteur(s) : Laurent Lefort

S’il ne fallait retenir qu’un point de la grande conférence de la santé qui s’est tenue le 11 février dernier, c’est bien le débat qui a jailli autour du troisième cycle des études médicales (voir notre article p. 10 ainsi que vos nombreuses réactions aux actualités publiées en lien avec le sujet sur lemoniteurdespharmacies.fr). Alors, 5, 6 ou 8 années d’études en pharma ? Les partisans du 8 mettent en avant la sécurité de la dispensation des médicaments, le développement de suivis personnalisés, l’amélioration de l’observance, la conciliation médicamenteuse entre la ville et l’hôpital, le rapprochement des exercices des médecins et des pharmaciens. Voilà un contenu incontestablement alléchant. Mais pourquoi qualité et quantité devraient-ils se confondre ? Faire mieux peut passer par une optimisation de l’existant, non ? Certains stages et cours « obligatoires » en fac ont consterné nombre d’entre nous. Au passage, quand tiendra-t-on vraiment compte des besoins et des demandes des pharmaciens – ceux au comptoir – pour établir les programmes universitaires ?

Si qualité et quantité sont deux sujets distincts, formation initiale et formation continue sont en revanche un tout indivisible. Faire d’un étudiant un pharmacien en 8 ou 9 ans, la belle affaire ! Et après, on le maintient à niveau comment le super docteur ? Avec une formation obligatoire tous les 3 ans grosso modo et un contrôle de ladite obligation tous les 5 ans ?

Il semble évident qu’au moins une « vraie » formation annuelle et un contrôle effectif de ce développement professionnel continu au même rythme soient nécessaires. Là, effectivement, qualité et quantité se rejoignent !

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !