Mme P, sous anticoagulant oral, va se faire poser un implant dentaire. Elle demande si elle doit arrêter son traitement - Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Auteur(s) : Yolande Gauthier

Réponse : Non. La pose d’un implant dentaire – tout comme une extraction dentaire simple – est considérée comme un acte à faible risque hémorragique. Elle ne nécessite pas l’arrêt d’un traitement par anticoagulant oral direct, antivitamine K ou antiagrégant plaquettaire. La patiente sous antivitamine K devra cependant effectuer un contrôle préalable de l’INR. L’intervention peut être pratiquée si l’INR est inférieur à 4.

Source : Société française de chirurgie orale

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !