Le Moniteur des Pharmacies n° 3116 du 20/02/2016
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier


Réponse : Non. La pose d’un implant dentaire – tout comme une extraction dentaire simple – est considérée comme un acte à faible risque hémorragique. Elle ne nécessite pas l’arrêt d’un traitement par anticoagulant oral direct, antivitamine K ou antiagrégant plaquettaire. La patiente sous antivitamine K devra cependant effectuer un contrôle préalable de l’INR. L’intervention peut être pratiquée si l’INR est inférieur à 4. Source : Société française de chirurgie orale

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK