Un recensement de l’INSEE très surveillé - Le Moniteur des Pharmacies n° 3115 du 13/02/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3115 du 13/02/2016
 
VAR

Actualités

Auteur(s) : Myriem Lahidely

Nous patientons depuis 8 ans et ça gronde ! » Anne Houy attend de pied ferme le résultat du recensement de l’INSEE à Régusse. Il officialisera, espère-t-elle, les 2 500 âmes requis pour voir enfin ouvrir une pharmacie dans la commune dont elle est maire. « Notre population, doublée en quinze ans, comptait 2 342 habitants en 2013. Depuis j’ai donné beaucoup de permis de construire et, quoi qu’il en soit, en additionnant les villages sans officine autour du nôtre, nous atteignons 4 500 habitants », calcule l’édile.

La Pharmacie Gas-Cador, de Marignane dans les Bouches-du-Rhône, attend de s’installer à Régusse depuis 8 ans. Un local lui est réservé. L’agence régionale de santé (ARS) PACA avait autorisé ce transfert en 2014. Mais un recours de l’Ordre régional, du syndicat FSPF du Var et de la pharmacie la plus proche (Aups, à 9 kilomètres) a abouti à une annulation de sa décision par le ministère. Chacun explique s’en être tenu au strict respect des divs. Le syndicat insiste : « Malgré les déserts médicaux recensés par l’ARS le maillage officinal reste harmonieux dans le Var, même si de nombreuses pharmacies ont des difficultés financières. »

Les deux titulaires d’Aups, qui salarient deux adjoints et six préparateurs, ont fait une simulation. « Nous perdrions entre 40 et 50 % de notre CA, cela veut dire que nous licencierons », estime Pierre Lambert. A 62 ans, Fabienne Gas, cotitulaire de la Pharmacie Gas-Cador de Marignane, espère toujours. « Nous nous heurtons à une loi rigide mais nous tenons beaucoup à ce projet pour lequel des habitants se battent. Nous attendrons. »

Quel que soit le résultat du recensement, Régusse n’a qu’un médecin, âgé de 68 ans. Il n’aurait, pour l’heure, pas trouvé de successeur.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !