La bonne surprise du second semestre 2015 - Le Moniteur des Pharmacies n° 3112 du 23/01/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3112 du 23/01/2016
 
CHIFFRE D’AFFAIRES

Entreprise

Auteur(s) : François Pouzaud

Une étude pourrait donner une petite lueur d’espoir sur l’économie officinale. Le cabinet d’expertise-comptable AdequA révèle que le chiffre d’affaires a progressé de 0,45 %* l’an dernier, sur la base d’un échantillon de 122 officines ayant arrêté leur bilan au plus tard le 31 octobre 2015. Malgré les baisses soutenues de prix, l’activité semble donc se redresser après deux années de disette, avec un chiffre d’affaires en berne en 2013 (- 0,84 %) et 2014 (- 1,05 %).

« Il faut être néanmoins prudent, explique Olivier Delétoille, expert-comptable du cabinet AdequA, car c’est l’année 2014 qui avait été très mauvaise. La croissance en 2015 a été tirée notamment par les produits chers. » Leur part dans le chiffre d’affaires remboursable est, en effet, passée de 2 % à 2,3 % entre 2014 et 2015. A regarder de près le chiffre d’affaires mois par mois, sur 12 mois en année glissante, on constate que le redressement de l’activité a lieu à partir du second semestre 2015. Sur la période allant de février 2014 à janvier 2015, l’activité montre, en effet, une érosion de 2,15 %. De même, le chiffre d’affaires régresse de 0,62 % de juillet 2014 à juin 2015.

A l’inverse, les cumuls des activités à fin septembre et à fin décembre 2015 enregistrent une légère progression de 0,56 % et 0,44 %. Entre juin et juillet, les officines de l’échantillon enregistrent même un pic d’activité de 4,48 % par rapport à la même période en 2014.

* L’étude intègre les honoraires de dispensation depuis janvier 2015

Rentabilité brute en petite hausse, marge stable

Les statistiques d’AdequA montrent que la marge se maintient : en valeur, elle affiche un montant de 644 000 € (+ 0,01 %). Le taux, à 30,82 %, régresse très légèrement (- 0,13 %). La rentabilité brute augmente légèrement et représente 14,23 % du CA. « L’augmentation des frais de personnel est compensée par celle des autres produits, dans laquelle sont comptabilisés la ROSP générique, les honoraires de garde, les commissions des laboratoires d’analyses médicales (transmission des résultats…)… », explique Olivier Delétoille (cabinet AdequA).

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !