Envarsus TACROLIMUS - Le Moniteur des Pharmacies n° 3111 du 16/01/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3111 du 16/01/2016
 
PRÉVENTION DU REJET DE GREFFE

Nouveaux produits

FICHE MÉDICAMENTS À DÉLIVRANCE PARTICULIÈRE

Auteur(s) : Anne Drouadaine

CONTRE-INDICATIONS

Hypersensibilité au tacrolimus, à d’autres macrolides ou à un excipient (présence de lactose).

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

– L’administration concomitante de dabigatran est contre-indiquée en raison du risque d’augmentation de sa concentration avec majoration du risque de saignement.

– Inhibiteurs du cytochrome 3A4 : risque de diminution du métabolisme de tacrolimus et d’augmentation de sa concentration sanguine avec majoration des effets adverses. Dans ce condiv, l’association à la josamycine est déconseillée. Eviter également lansoprazole, ciclosporine et jus de pamplemousse.

– Inducteurs du cytochrome 3A4 : risque d’augmentation du métabolisme de tacrolimus avec diminution de sa concentration sanguine et de son efficacité. Eviter les préparations de phytothérapie à base de millepertuis.

– Eviter l’administration de vaccins vivants atténués.

– L’association aux diurétiques hyperkaliémiants et au potassium est déconseillée en raison du risque d’hyperkaliémie, surtout en cas d’insuffisance rénale.

FICHE TECHNIQUE

Monohydrate de tacrolimus, comprimé à libération prolongée, boîte de 30, remb. SS à 100 %. 0,75 mg, 56,96 €, AMM : 34009 300 011 9 6. 1 mg, 74,79 €, AMM : 34009 300 012 2 6. 4 mg, 286,36 €, AMM : 34009 300 012 6 4 (prix hors honoraires de dispensation).

Chiesi : 01 47 68 88 99

Utilisation possible en l’absence d’alternative plus sûre et si le bénéfice attendu justifie le risque potentiel pour le nouveau-né. Risque d’accouchement prématuré et d’hyperkaliémie chez le nouveau-né.

FACE AU PATIENT

→ Comment le prendre ?

La posologie est définie selon le protocole immunosuppresseur choisi et l’état de santé du patient. Le traitement débute dans les 24 heures suivant la transplantation.

Dans la greffe rénale, la dose initiale est de 0,17 mg/kg/jour.

Dans la greffe hépatique, la dose initiale est de 0,11 à 0,13 mg/kg/jour.

Les comprimés doivent être pris en une fois, le matin à jeun (pour permettre une absorption maximale), avec de l’eau, immédiatement après les avoir sortis de la plaquette.

Avertir le patient de ne pas avaler le dessiccant.

Envarsus ne peut être interchangé avec un autre médicament à base de tacrolimus à libération immédiate ou prolongée.

→ Que faire en cas d’oubli ?

Prendre la dose aussi rapidement que possible, le jour même. Mais ne pas prendre de dose double le lendemain.

→ Rappeler la surveillance

Pendant la période posttransplantation immédiate, surveiller régulièrement la pression artérielle, l’ECG, le bilan neurologique et visuel, la glycémie à jeun, les électrolytes (particulièrement le potassium), les fonctions hépatique et rénale, les paramètres hématologiques, hémostase et dosage des protéines plasmatiques.

Dans le cadre du plan de gestion des risques, le patient possédera une carte patient qui rappelle la nécessité de prendre toujours la même marque de tacrolimus oral et qui doit être présentée à tout professionnel de santé consulté.

En raison du risque de survenue de lésions cutanées malignes, indiquer au patient de limiter l’exposition au soleil et aux UV en portant des vêtements protecteurs et en appliquant un écran solaire à indice élevé.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !