Le Moniteur des Pharmacies n° 3108 du 12/12/2015
 

RHÔNE-ALPES

Actualités

Myriem Lahidely


Remuer des montagnes. C’est ce qu’a nécessité pour l’URPS pharmaciens de Rhône-Alpes l’organisation d’un « pont » ville-hôpital pendant trois ans. « Cela ne fonctionnait pas, pourtant l’implication des pharmaciens de ville est cruciale », fait observer Gilles Bonnefond, président de l’URPS et de l’USPO. Ainsi le nom d’un titulaire, ou de son officine de ville, va pouvoir figurer dans le dossier de sortie d’hôpital et permettre par exemple de recevoir une ordonnance de sortie une demi-journée avant.Sous l’impulsion de l’organisation, un annuaire a été créé pour que chaque établissement puisse sélectionner le professionnel choisi par le patient. « La loi HPST en a fait un droit », rappelle Gilles Bonnefond. Cet annuaire répertoriera à terme tous les pharmaciens de la région (2 100 répartis sur huit départements). « Pas loin de 80 % d’entre eux ont déjà donné ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK