Le Moniteur des Pharmacies n° 3100 du 24/10/2015
 

DÉPENSES DE MÉDICAMENTS

Actualités

François Pouzaud


Les dépenses de médicaments remboursés par l’assurance maladie sont reparties à la hausse, augmentant de 3,8 % à 23 Md€ en 2014. Une croissance portée principalement par les rétrocessions hospitalières qui progressent de 63,6 % (+ 2,7 Md€), sous l’effet de l’arrivée des nouveaux antiviraux d’action directe (Sovaldi et autres). Si on les exclut, les dépenses de médicaments délivrés en officine ont baissé de 1 % l’an dernier, sous l’effet des baisses de prix (- 818M€) et des économies imputables aux efforts de substitution (1,73 Md€), en dépit d’une légère hausse des volumes prescrits de 0,7 % liée aux épisodes grippaux.Sur le premier semestre 2015, les évolutions sont toujours faussées par la croissance continue des rétrocessions (+ 56,8 %). La hausse est de 4,5 % par rapport aux six premiers mois de l’année 2014, alors que les ventes en ville chutent de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La mise en place des nouvelles règles du « non substituable » pour les génériques est-elle difficile ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK