Le Moniteur des Pharmacies n° 3095 du 19/09/2015
 

L’EBE

TRANSACTIONS


En Midi-Pyrénées, la prudence des établissements de crédit a largement contribué à la baisse de la valeur des fonds de pharmacie en 2014 (– 1,4 point d’EBE depuis le second semestre 2014), selon le cabinet Aspart, membre du groupement CGP. Les prix de cession en 2014 ont représenté en moyenne 7,5 fois l’EBE corrigé prévisionnel, ce qui améliore la situation des acquéreurs et leur permet de s’intéresser à des officines malgré des apports limités. En conséquence, ce cabinet d’expertise comptable observe une diminution de la valeur moyenne des apports, qui se situent désormais dans une fourchette de 180 k € à 250 k €.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Avez-vous octroyé récemment une prime ou une augmentation à vos collaborateurs ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !