Le Moniteur des Pharmacies n° 3093 du 05/09/2015
 

Comptoir

QUESTIONS DE COMPTOIR

Yolande Gauthier*, Anne Drouadaine**


Réponse : Les incidents les plus souvent rapportés sont les ruptures d’implant. Le taux de ruptures cumulé sur les 12 dernières années en France est de 0,13 %. La seconde cause de déclaration d’incident est la présence d’une coque (ou contracture capsulaire), membrane fibreuse isolant l’implant. La formation de plis ou de vagues sur le sein, des rotations de l’implant, des réactions inflammatoires et un suintement de gel de silicone sont aussi observés. Les implants mammaires font l’objet d’une surveillance renforcée, notamment en ce qui concerne le risque de rupture ou de lymphome anaplasique à grandes cellules (19 cas notifiés entre 2011 et mars 2015).Source : ANSM, ministère de la Santé.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !