Le Moniteur des Pharmacies n° 3092 du 29/08/2015
 

SUSPENSION DE 700 GÉNÉRIQUES

Actualités

François Pouzaud


Depuis le 21 août dernier, 700 médicaments génériques testés par une société indienne ont vu leur commercialisation suspendue dans les Etats membres de l’UE. En cause: des irrégularités constatées (renseignements incorrects sur des essais de bioéquivalence) lors d’une inspection de routine de l’ANSM. En France, cette décision ne touche que 33 génériques issus de plusieurs laboratoires (Mylan, Biogaran, Teva, Ratiopharm, Ranbaxy…), dont des antihistaminiques (fexofénadine), des antidépresseurs (venlafaxine), des antiépileptiques (lévétiracétam), un antihypertenseur (nébivolol). Les conséquences risquent d’être plus délétères en termes d’image pour le générique qu’en termes d’impact sur l’offre, d’autant que des levées de suspension au cas par cas sont en cours, les laboratoires concernés s’attelant à fournir de nouvelles études de bioéquivalence. Des ruptures de stock ne sont donc pas à craindre dans les officines, d’autant qu’il existe ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK