Le Moniteur des Pharmacies n° 3076 du 18/04/2015
 

AUTRICHE

Actualités

Hélène Mauduit


Les pharmaciens autrichiens ont lancé l’offensive contre les e-pharmacies. A partir de juin, ils sont autorisés à pratiquer l’e-commerce sur les médicaments OTC alors que, actuellement, seuls des opérateurs étrangers (tchèques, suisses et allemands) sont présents, profitant d’une faille juridique (le texte en vigueur l’interdit aux pharmaciens autrichiens). Le syndicat des officinaux a préparé un portail Internet, ApoDirekt, pour leur permettre de se lancer dans la vente par correspondance (la livraison se fera à l’officine).Près de 60 % des pharmacies autrichiennes (780 sur 1 340) y ont déjà adhéré. Mais qu’on ne s’y trompe pas, elles ne veulent pas se transformer en points de livraison. « Nous n’avons pas besoin de la vente à distance, elle ne peut pas être comparée au service de proximité que nous procurons », a déclaré le président du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !