Le Moniteur des Pharmacies n° 3075 du 11/04/2015
 

Éditorial

Laurent Lefort


Les députés ont voté le 3 avril dernier l’article 7 du projet de loi de santé. Et alors ? Et alors, l’article conforte la pratique des tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) – dont fait partie, par exemple, le test angine – ainsi que celle des autotests pour le dépistage des maladies infectieuses transmissibles (dont le VIH évidemment), en les ajoutant à la liste des dispositifs de dépistage ne constituant pas un examen de biologie médicale. L’arrêté fixant cette liste devra désormais définir « les conditions dans lesquelles des TROD, effectués par un professionnel de santé […], contribuent au dépistage de maladies infectieuses transmissibles ». A l’officine, les autotests seront en vente libre mais à la charge de l’usager. Les perspectives d’avenir s’annoncent vastes. Compte tenu des progrès techniques envisageables, l’article prévoit la possibilité d’un recours aux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK