Le Moniteur des Pharmacies n° 3068 du 21/02/2015
 

SUBSTITUTION DES MÉDICAMENTS BIOSIMILAIRES

Actualités

Loan Tranthimy


Voté dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale 2014, l’article 47 autorise les pharmaciens à substituer les médicaments biologiques de référence listés par l’ANSM par des médicaments biosimilaires. Une telle substitution est néanmoins soumise à plusieurs conditions : une délivrance en initiation de traitement, le prescripteur doit donner son accord et être informé tout comme le patient, le pharmacien doit inscrire le médicament délivré sur l’ordonnance. Un arrêté d’application devait préciser les conditions d’application de ce texte. Selon la ministre de la Santé, intervenue en ouverture d’un débat organisé par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, ce texte était dans « sa phase ultime de consultation » et devrait être publié prochainement.Pas d’obligation de détenir un DP pour les patients Marisol Touraine a aussi exclu de rendre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !