Le Moniteur des Pharmacies n° 3064 du 24/01/2015
 

CANCER

Actualités

Yolande Gauthier


L’étude parue dans Science début janvier et laissant penser que 65 % des cancers proviendraient d’un manque de chance fait polémique. De fait, l’étude comporte certains biais qui prêtent le flanc à la critique. Elle se concentre sur la population des Etats-Unis comme mesure du risque sur la vie entière, et sur des cancers rares, excluant notamment les cancers du sein, de l’utérus ou de la prostate.Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la santé a exprimé son profond désaccord avec les auteurs : « Conclure que la malchance est la principale cause des cancers serait trompeur et peut gravement obérer les efforts entrepris pour identifier les causes de la maladie et la prévenir efficacement. » En France, pour l’Institut national du cancer, « si le hasard semble jouer ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Mènerez-vous les futurs entretiens pharmaceutiques des patients sous anticancéreux oraux ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK