Le Moniteur des Pharmacies n° 3062 du 10/01/2015
 

Éditorial

Laurent Lefort


Bienvenue en 2015 ! De virtuelle, la nouvelle rémunération des pharmaciens est donc passée en mode réel. En dépit d’inévitables cafouillages liés à tout changement de grande ampleur – et celui-ci en est un –, les contraintes techniques semblent être relativement indolores. Tant mieux. Au-delà de la dispensation des ordonnances et de leur facturation, point particulier sur lequel le pharmacien chef d’entreprise a somme toute une action passive, il convient de s’attarder sur la dispensation des médicaments de prescription médicale facultative. Et sur la tentation décidée ou subie de ne pas faire payer les honoraires. Ne pas faire payer ces honoraires tels qu’ils ont été prévus et acceptés par les instances dirigeantes, n’est-ce pas, en tant que professionnel, renvoyer l’image que finalement le conseil du pharmacien ne vaut rien ? Peut-on mettre en exergue la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK