Le Moniteur des Pharmacies n° 3046 du 13/09/2014
 

PROLIA ET XGEVA

Médicaments

Laurent Lefort


Qu’il s’agisse du dosage à 60 mg (Prolia) ou 120 mg (Xgeva) de dénosumab, l’enjeu est le même pour l’ANSM vis-à-vis d’Amgen : accroître la sécurité d’emploi de cet anticorps monoclonal pour minimiser les risques d’ostéonécrose de la mâchoire et d’hypocalcémie. Une lettre est envoyée en ce sens aux pharmaciens. Contre l’ostéonécrose de la mâchoire, le conseil à rappeler systématiquement est l’importance de maintenir une bonne hygiène buccale, de faire des bilans dentaires réguliers et de signaler immédiatement tout symptôme buccal (mobilité dentaire, douleur ou gonflement) au cours du traitement. L’hypocalcémie est le second risque identifié sous Prolia, fréquent sous Xgeva et majoré en fonction du degré d’insuffisance rénale. Toute hypocalcémie préexistante doit donc être corrigée avant l’instauration du traitement. La calcémie sera étroitement surveillée avant et pendant le traitement et une supplémentation en ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Allez-vous vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 quand le ministère aura donné son feu vert ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !