Une assurée sociale française présente une ordonnance émanant d’un prescripteur espagnol en demandant le tiers-payant. Est-ce possible ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3043 du 23/08/2014 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3043 du 23/08/2014
 

Comptoir

Questions de comptoir

Auteur(s) : Yolande Gauthier*, Pauline Michel**

Réponse : oui. La jurisprudence consacre la reconnaissance d’une prescription d’un médecin étranger d’un pays de l’Union européenne ou de Suisse. La prescription étrangère peut donc être traitée comme une prescription française, avec application du tiers-payant. Le pharmacien doit demander à la caisse d’Assurance-maladie un numéro d’identification spécifique pour le médecin étranger. Ce numéro remplace le code Finess.

Source : Assurance-maladie

Jugez-vous l'avenant économique à la convention pharmaceutique satisfaisant pour votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !