Le Moniteur des Pharmacies n° 3015 du 18/01/2014
 

AISNE

Actualités

Jean-Luc Decaestecker


Une pharmacie ferme tous les 3 jours… Et la vôtre, c’est pour quand ? » : l’affiche créée par la coordination des pharmaciens du département de l’Aisne et apposée dans les 184 officines du département a fait tilt auprès des patients qui, sollicités pour une pétition, signent « spontanément et apportent leur soutien à notre profession », indique Alexis Maes, pharmacien à Athies-sous-Laon et vice-président de l’USPO départementale.A l’origine de ce mouvement qui rassemble l’ensemble des pharmaciens axonais, unique à ce jour, un ras-le-bol général. « Nous sommes la profession de santé qui subit le plus, tous les jours, depuis maintenant trop longtemps, explique Alexis Maes : chiffre d’affaires en baisse, automédication familiale en baisse, génériques, contrôles de la DGCCRF, charges sociales en hausse constante, caisses de retraite sous la menace de ponctions, médicaments sur Internet, Autorité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de réduire vos stocks de tubes de doses et granules d’homéopathie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK