Le Moniteur des Pharmacies n° 3006 du 09/11/2013
 

Cahiers Formation du Moniteur

Iatrogénie


CAS N° 1 — EFFETS INDESIRABLESUne compulsion aux jeux d’argent Monsieur N., 68 ans, veuf, est traité depuis 3 ans pour une maladie de Parkinson par Sinemet LP 100 (lévodopa/carbidopa), 300 mg/j, et Requip (ropinirole), 3 mg 3 fois par jour. Il prend également du Valium (diazépam) 5 mg 2 fois par jour, avec lequel il vient de tenter de mettre fin à ses jours en avalant une boîte entière. Sa fille, Amandine, a découvert que la situation financière de son père est catastrophique en raison d’une compulsion aux jeux d’argent sur Internet et dans un casino proche. Effondrée, elle vient à la pharmacie demander s’il existe, comme elle en a entendu parler à la radio il y a quelque temps, un lien entre cette situation et le traitement antiparkinsonien de son père. Le lien est-il possible ? Oui, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Vous-êtes vous assuré (e) les services d’un médiateur de la consommation ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK